Uncategorized

Curiosité

Lorsqu’on crée un site web, on utilise souvent du faux-texte pour montrer au « client » à quoi sa page va ressembler (polices de caractères, taille des polices, aspect, disposition etc…) afin de changer éventuellement avant d’avoir son texte définitif.
Pour remplir ces pages fictives, on utilise généralement un générateur de faux-texte qui assemble aléatoirement des mots latins pour créer des textes avec paragraphes, ponctuation, retour à la ligne etc…
Pour ma part, j’utilise du faux texte issu d’un mélange de latin et d’alsacien, je trouve cela un peu plus drôle.
En voici donc un exemple:

Lorem Elsass ipsum tellus quam, condimentum salu commodo Yo dû. hopla hop et libero. Heineken turpis lacus elit nullam flammekueche yeuh. Richard Schirmeck geïz nüdle rossbolla jetz gehts los Spätzle Strasbourg Gal. hopla Hans rucksack mamsell purus tchao bissame geht’s sit ac senectus kartoffelsalad ullamcorper DNA, Mauris lotto-owe knack hopla schpeck kuglopf météor eleifend so mollis amet dignissim hoplageiss vielmols, in, morbi Huguette dui ornare habitant wie Chulien Coopé de Truchtersheim pellentesque Racing. gewurztraminer sit hopla libero, amet Morbi Pfourtz ! Oberschaeffolsheim id ornare picon bière sit id, sagittis consectetur gravida bredele Salu bissame Christkindelsmärik munster adipiscing risus, und ac chambon leo Carola eget sed kougelhopf aliquam blottkopf, amet, sed placerat knepfle baeckeoffe Oberschaeffolsheim porta suspendisse réchime Miss Dahlias Verdammi dolor Chulia Roberstau varius libero, elementum auctor, quam. barapli tristique tellus wurscht bissame non turpis, messti de Bischheim leo Gal ! non Kabinetpapier schnaps ante ftomi! mänele Wurschtsalad schneck rhoncus merci vielmols s’guelt semper gal Salut bisamme vulputate Pellentesque leverwurscht ch’ai .

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.